Suivez les publications
Derniers commentaires

Les étapes de la vérification diligente – L’évaluation économique

Une fois complétées les six premières étapes de la vérification diligente, il est à propos de procéder à une évaluation économique de l’immeuble à l’étude. Vous devrez alors embaucher une firme d’évaluateurs agrées afin d’obtenir un apport d’évaluation dans un format qui sera acceptable pour votre prêteur hypothécaire.

L’objectif de cette étude vise principalement à confirmer la valeur économique du projet. L’évaluateur procède à l’estimation de la valeur marchande de la propriété. Cette valeur consiste au prix de vente le plus probable, à une date précise dans un marché libre, et ce, au moyen des trois méthodes reconnues :

1.   La méthode du coût :

On estime la valeur du projet en fonction du coût de remplacement déprécié de l’immeuble;

2.   La méthode des revenus

On établit la valeur du projet en fonction du revenu brut réel de celui-ci, et ce, après avoir confirmé les principales hypothèses reliées aux revenus et aux dépenses d’exploitation;

3.   La méthode de la comparaison

On établit par cette méthode la valeur de l’immeuble en fonction des transactions similaires effectuées sur le marché de la revente. On analyse alors les ventes de propriétés comparables localisées dans le voisinage immédiat. Afin de bien estimer la valeur de l’immeuble analysé, on réajuste les données en fonction des caractéristiques des différents immeubles étudiés, et ce, à partir des éléments qui leur sont spécifiques.

En conclusion, ce rapport vous sera essentiel afin de confirmer à votre prêteur hypothécaire que la valeur économique de l’immeuble supporte le niveau de financement requis. Finalement, dans la plupart des cas, la méthode du revenu est déterminante pour fixer les barèmes de financement.

À la prochaine !

signature1
Benoit Aubé, Président